Couture, Evenements

Sakia Lek : une collection faite pour Cookie Lyon

Pour sa quatrième édition, la Black Fashion Week menée par Adama Paris a investi le Carreau du Temple. Pour cette nouvelle édition, elle a accueilli les dernières tendances de la mode d’inspiration africaine avec, au programme, trois jours de défilés de mode, autour des quinze meilleurs stylistes.

SAKIA 14

SAKIA LEK @ Black Fashion Week Paris 2015

 

La Black Fashion Week est née sous l’impulsion de Adama 
Ndiaye, qui s’emploie depuis plus de dix ans à 
mettre en valeur la mode africaine sur les podiums 
internationaux. En véritable Fashion Business Woman, 
elle incarne parfaitement un nouveau style multiculturel. 
Son combat est de faire imposer la mode africaine et de 
proposer de vraies retombées économiques pour 
le continent.

Nous, nous y étions et avons particulièrement retenu le défilé d’une créatrice congolaise : Sakia Lek. Originaire de Brazzaville, la créatrice s’impose comme référence en matière de mode africaine. Elle s’inspire de ses voyages pour alimenter sa mode cosmopolite et sophistiquée. Ce soir-là, nous voyageons : Lek nous présentait sa collection « Ghetto Chic » aux inspirations nord-américaines.

« Aujourd’hui la femme africaine voyage, elle est évoluée, intelligente. Donc je pense à elle de la façon la plus normale. Et l’une des raisons pour laquelle je n’utilise pas le pagne c’est justement pas parce que je ne veux pas que cela devienne une limite pour moi. Je veux habiller toute les femmes. Quand je pratique le design, c’est pour la femme tout court. » Sakia Lek

Le rouge et l’or sont les deux couleurs dominantes de cette collection. Le look extravagant : fourrure, grosses lunettes de soleil et bijoux bling-bling donnent aux mannequins cette touche de « ghetto » au chic. Leur « fierce-attitude » font également partie du show. Nonchalantes voire insolentes, les modèles qui défilent en rythme sur un son hip-hop se lancent entre elles des regards sanglants : on imagine presque un violent « don’t mess with me, bitch » sortir de leur bouche.

La femme « Ghetto Chic » de Sakia Lek est forte, féminine, sur d’elle et nous regarde de haut. Elle n’a peur de rien et sait qu’elle est au top d’elle-même. La femme « Ghetto chic » de Sakia Lek est too-much mais sait qu’elle peut se le permettre. La femme « Ghetto Chic » est comme Cookie Lyon, — de la série Empire — une personnalité forte qui n’a pas peur d’enlever ses boucles d’oreilles, en or, avant de te mettre une patate.

Sakia Lek en aura séduit plus d’un tant l’ambiance ambiante était chaude, et nous les premières.

À lire aussi : La couture et l’Afrique 

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s